La Poésie et la guerre. Chroniques 1942-1944

parution novembre 1999
ISBN 978-2-88182-377-7
nb de pages 80
format du livre 105 x 150 mm
prix 5.00 CHF

où trouver ce livre?

Jean Starobinski

La Poésie et la guerre. Chroniques 1942-1944

biographie

Jean Starobinski a enseigné à l’Université de Genève, aux côtés de Marcel Raymond et de Jean Rousset. Son œuvre littéraire lui a valu une grande notoriété, et ses ouvrages de critique et d’histoire des idées ont été traduits en une quinzaine de langues. Une exigence philosophique anime ses travaux dans la diversité de leurs objets tantôt la poésie et les arts, tantôt la pensée des Lumières, mais également la connaissance de soi et l’autobiographie, ou encore sur l’essor de la pensée scientifique, particulièrement dans le domaine de la psychopathologie. Dans le débat qui se poursuit aujourd’hui autour des sciences humaines et de leurs méthodes, il fait appel tout ensemble à la rigueur scientifique et à une large compréhension des relations qui font l’humanité de l’homme.

Un destin solidaire

 

Cette méditation sur la pensée des premiers Confédérés, présentée à la fête inaugurant à Bellinzona le 10 janvier 1991 la Commémoration du 700e anniversaire de la Confédération helvétique, met les Confédérés d’aujourd’hui en garde contre les deux défauts auxquels ils succombent si volontiers : la complaisance à soi et le ressentiment justicier. Deux préjugés d’orgueil morose, deux luxes de sociétés nanties. La Grande Prière des Confédérés, après avoir prononcé un sobre confiteor, célèbre au contraire les bâtisseurs des chemins du corps et de l’esprit, ceux qui autrefois ont commencé d’ouvrir la Suisse sur le monde, ceux qui  auront à ouvrir notre pays aux exigences de notre temps. Une leçon de civisme jamais moralisante.

Notre seul, notre unique jardin

Le 5 mai 2010, Jean Starobinski reçoit le Prix de la Fondation pour Genève. Il prononce à cette occasion un discours d’une beauté poétique lumineuse, où il livre ce qui est peut-être la plus belle définition de la littérature : « L’attention prioritaire donnée à l’expérience humaine, dans sa diversité et ses contradictions. Le souci de trouver le sens de ce qui advient autour de soi.»

Pierre Nora dit de Jean Starobinski, dans son éloge reproduit dans ce petit livre en guise de postface, qu’il est « le plus grand critique aujourd’hui vivant ».

Entretiens avec Jean Starobinski (2 CD): Lire, écouter - parler, écrire

Dans les enregistrements donnés ici à entendre, vous découvrirez l’engagement du critique pour lequel tout se joue entre la raison – avec ses exigences d’ordre et de clarté - et la passion vive. Il transmet, par le biais des œuvres d’art, les nécessités de la vie intérieure, imagination comprise, sans lesquelles la vie n’est qu’un leurre ou une très mauvaise farce. Starobinski est la séduction faite voix, non pour vous mener perdre, mais pour vous donner à bien vivre et le monde et vous-même.